Dans cet article, découvrez les enjeux du maillage interne, aussi appelé internal linking, pour optimiser votre présence sur les moteurs de recherche. Nous expliquerons les bonnes pratiques à adopter pour réussir son internal linking.

Qu’est-ce que l’internal linking et pourquoi est-il crucial ?

Le maillage interne désigne l’organisation des liens au sein d’un site Web. Grâce à lui, les visiteurs peuvent naviguer entre les différentes pages facilement et rapidement. Ce faisant, il contribue à améliorer l’expérience utilisateur et joue un rôle important dans l’optimisation du référencement naturel (SEO) de votre site.

L’internal linking permet également de diriger les utilisateurs vers les pages dites « profondes », difficilement accessibles et non répertoriées dans votre menu. En mettant en place une stratégie rigoureuse de liaisons entre vos pages, articles et fiches produits, vous favoriserez la circulation du PageRank et bénéficierez d’un meilleur classement sur les moteurs de recherche.

Les relations entre les pages : La structure sémantique

Outre le partage du PageRank, la notion de cocon sémantique est également associée au maillage interne. Il s’agit d’organiser une structure de liens internes entre les pages mères, filles et sœurs. Pour optimiser les pages, il convient de travailler les balises, ainsi que l’ancrage et la contextualisation des liens.

Par exemple, vous publiez une page mère intitulée « Les bases du SEO » et la présente page « Conseils pour développer le maillage interne de votre site » est considérée comme une page fille. Intégrez dans le corps de texte des pages de catégories inférieures avec des titres H2 décrivant leur contenu. Ici, les liens s’écrivent sous forme d’ancres additionnelles, telles que « En savoir plus » ou « Lire aussi ».

  • Selon la méthode du « reasonable surfer», développée par Google et brevetée en 2010, les utilisateurs cliquent davantage sur les liens situés en haut de la page, à l’intérieur du contenu et relatifs à un sujet proche du thème initial.
  • Pour faciliter la navigation entre vos pages, n’hésitez pas à utiliser les menus déroulants et les fils d’Ariane. Ils guident efficacement les internautes à travers les différentes sections de votre site, tout en renforçant sa structure sémantique.

Les bonnes pratiques pour réussir son maillage interne

Comme toute stratégie SEO, l’internal linking demande du temps et de la patience. Voici quelques conseils pour bien débuter :

1. Revisitez vos anciens articles et ajoutez-y des liens internes

Nul besoin de créer de nouvelles pages ou articles pour mettre en place des liens internes. Prenez le temps de relire vos anciens contenus et d’ajouter des liens vers vos nouvelles pages ou derniers articles apportant une réelle valeur ajoutée aux visiteurs de votre site.

2. Choisissez avec soin le texte d’ancre et la cible des liens

Soyez attentif au choix du texte d’ancre (anchor text) et veillez à ce que le contenu associé soit bien pertinent par rapport au sujet originel. En effet, si l’ancre semble traiter d’un thème éloigné du sujet initial, peu de personnes cliqueront dessus.

3. Multipliez les liens internes vers les pages à fort taux de conversion

L’internal linking est également intéressant pour mettre en avant vos pages à forte conversion, telles que les formulaires d’achat ou de contact. Regroupez les thématiques communes en sections afin de maximiser les liens internes entre les pages. Plus une page comptera de liens pointant vers elle, plus elle sera jugée importante et pertinente aux yeux des moteurs de recherche.

Le maillage interne est un levier essentiel pour optimiser votre référencement naturel. Prenez le temps de structurer votre site, d’organiser vos liens internes et de mettre régulièrement à jour vos contenus. Ainsi, vous améliorerez significativement la navigation et l’expérience utilisateur de votre site, tout en favorisant son classement sur les moteurs de recherche.

Contactez-nous

Nous nous ferons un plaisir de discuter de ce sujet d’actualité